Harley Quinn se rebelle dans sa série animée

La série animée met en scène notre héroïne sous un nouveau jour. Comme dans le film Birds of Prey, il s’agit de l’historie de l’émancipation d’Harley Quinn et de la recherche de sa propre identité en tant que vilain. Qui est Harley Quinn sans le Joker ? Le dessin animé répond à la question en nous faisant découvrir le nouveau visage de la jeune fille, sans pour autant s’attarder uniquement sur son passé avec le criminel au costume violet. Une histoire drôle et prenante, en concordance avec l’évolution actuelle du personnage de l’univers DC Comics.

La renaissance d’Harley Quinn

Harley Quinn Anime

Avant toute chose, ce dessin animé n’est pas pour les enfants, le contenu est assez violent et mature. La série compte à ce jour 2 saisons de 13 épisodes chacune, et une saison 3 a été annoncée sans date de sortie. Harley Quinn est doublée par Kaley Cuoco (Big Bang Theory) qui produit également le dessin animé. Elle s’est crée un petit groupe assez original composé de Poison Ivy, Docteur Psycho, Gueule d’Argile, Sy et Shark Man. Les épisodes nous emmènent à Gotham où l’on y voit Batman ainsi que ses différents ennemis. Ses différentes histoires l’a mènent à voir d’autres personnages notables comme les héros de la Justice League.

Mon avis sur la série animée

Personnellement, j’ai adoré la série et j’ai hâte de découvrir la suite ! L’humour est vraiment drôle, et c’est intéressant d’avoir autant de diversité dans les personnages. Certains sont très connus et d’autres beaucoup moins, comme Kite Man que je ne connaissais pas. Ils sont assez caricaturés, notamment Bane qui est l’un des plus détournés et l’un des plus drôles de la série. On arrive aussi à parler d’émancipation en se moquant des clichés sur le féminisme et ça reste léger à regarder. La cerise sur le gâteau reste la romance entre Harley et Poison Ivy. C’est un couple qui est devenu canon dans les comics depuis déjà un moment donc c’est aussi chouette de voir cette partie dans le dessin animé !

  •  
  •  
  •  

Fay

Fay, 26 ans. Passionnée de jeux vidéo depuis toujours. Ici on parle de gaming, mais pas que ! Reste prendre un café, la visite en vaudra peut-être la chandelle...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *