The Witcher : Le cauchemar du loup (critique)

C’est à l’occasion de la WitcherCon, tenue par le studio Netflix et CD Projekt Red, qu’a été annoncée le film d’animation The Witcher : le cauchemar du loup. L’objectif était d’introduire Vésémir avant la sortie de la saison 2 de la série. L’histoire dévoile le passé du mentor de Geralt lors de sa prime jeunesse, ainsi que son arrivée parmi les sorceleurs de Kaer Morrhen. Une idée plutôt intéressante, qui permet de présenter ce personnage si important à ceux qui ne connaissent que la série. Sachant ma passion pour The Witcher, j’avais très hâte de le voir, non sans appréhension.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il me semble important de préciser que la réalisation a été faite par Han Kwang II. C’est le réalisateur des excellentes séries Avatar : le dernier maître de l’air et Avatar : La légende Korra. Son style se ressent particulièrement dans le character design et dans l’animation qui sont très soignées. S’il est très esthétique, j’avoue que le look très moderne de Vésémir est un peu déroutant par moment.

Avec un tel studio d’animation derrière, j’aurais aimé voir plus de scènes de combat. Celles-ci sont assez bonnes, parfois un peu gore et c’est justement ce que j’attendais de la série. La bande son colle parfaitement à l’univers avec des sonorités slaves, se rapprochant à la fois du jeu et de la série. Un dernier point notable pour ma part est la participation de Jennifer Hale (Mass Effect,Overwatch) pour le doublage d’Illyana en VO. Le reste du doublage n’était pas particulièrement marquant.

Le design des personnages du film The Witcher le cauchemar du loup

The Witcher : le cauchemar du loup, mon avis (spoilers)

Tetra Gilcrest, sorcière du film d'animation The Witcher le cauchemar du loup
La sorcière Tetra Gilcrest, tout droit sortie de la nation du feu

Tout d’abord, je tiens à préciser que je n’ai pas lu l’intégralité des livres du sorceleur, je ne peux donc pas juger le travail d’adaptation scénaristique. Je suis d’autant plus curieuse de les finir, car j’ai aimé l’histoire de Vésémir et des autres personnages. Je ne pense pas qu’il y ait ce niveau de détails dans l’œuvre originale, mais cela donne du contexte au passé de Vésémir. J’ai toutefois un gros doute sur l’origine de l’extinction des sorceleurs.

C’est assez plaisant de voir l’univers de The Witcher adaptée en animation, le contenu s’y prête bien. Je déplore un peu le design des monstres et le fait qu’on ne voit jamais les sorceleurs formuler de signe pour utiliser les sorts. Je reproche également ces 2 points à la série. Un dernier point appréciable, l’animé est plutôt inclusif et ne fait pas sortir de l’univers pour autant.

Enfin, The Witcher : le cauchemar du loup est un film bien rythmé. On jongle entre passé et présent, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas en regardant. Même en connaissant l’univers, on est suffisamment accroché par l’histoire. La patte artistique du studio joue de manière très positive, avec une animation assez punchy. Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre ressenti en commentaire !

  •  
  •  
  •  

Fay

Fay, 26 ans. Passionnée de jeux vidéo depuis toujours. Ici on parle de gaming, mais pas que ! Reste prendre un café, la visite en vaudra peut-être la chandelle...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *